© 2016  ANDREA SAUNIER. All rights reserved

Story # 12 : Le jour où il a neigé à Vancouver. 

Ecrit avec amour et humour le 14.12.2016

Qui

dit

Canada

dit

automatiquement

FROID.

Que le premier qui ne m’a pas dit :

 

«  Tu vas au Canada ?! Mais tu vas te peler les miches ! »

 

lève la main.

Je ne vais pas faire la fière car, moi aussi avant de cliquer sur la page Wikipédia de Vancouver, je pensais déjà doudoune et damart. Quelle vision limitée du Canada ! En même temps pour les Canadiens, la France, c'est un petit Pays perdu au milieu de l"Europe qui se résume à seulement deux villes, Paris et Nice.

 

Triste vous avez dit ?!

 

Le Canada pour les Nuls:

- Deuxième plus grand Pays du Monde derrière la Russie.

- Traversé par six fuseaux horaires.

- Distance de 5514 km d'Est en Ouest.

 

Autant vous dire que, oui les températures et la météo sont bien différentes selon les Provinces. Originaire du Sud de la France, je me suis fait ce cadeau lorsque j'ai pris la décision d'immigrer au Canada: Direction l’Ouest! Pas totalement folle la fille.

 

Je savais que j'aurai du mal à survivre aux températures extrême du Québec ou du Yukon. Et puis, je suis mentalement pas prête à dépenser des fortunes dans des vêtements techniquement chauds et moches. Désolée les gars, mais ne comptez pas sur moi.

Cap sur Vancouver et sur son climat "Océanique"... Ça fait rêver, hein?!

En vrai, le climat ne fait pas rêver du tout. Déprimer serait le mot juste. Enfin, cela dépend de votre réaction face à des semaines et des semaines consécutives de pluie. Les températures ne sont pas si différentes que celles que j’avais pu avoir habitant à Paris.

Il fait chaud mais pas trop, il fait froid quand il faut et il pleut beaucoup trop.

 

La pluie fait réellement partie de ton quotidien, il faut le savoir. Le surnom de Vancouver c'est « RainCouver » c’est pour vous dire…

"Always raining's winter. Snow?! In Vancouver?! Never." Dans ma valise, j'avais prévu des bottes de pluie mais pas des Boots pour la Neige (n’étant pas une skieuse accomplie, j’avais abandonné cet achat au grand plaisir de ma CB !)

 

Et puis… La neige est arrivée. Et là, tout s’est arrêté.

 

Littéralement. Sans exagération, que ce soit à la Radio, aux infos, internet ou les réseaux sociaux… Tout le monde ne parlait que de ça.

« Suis-je dans le Sud de la France ?! »

J’avoue que j’étais loin de m’imaginer que les réactions seraient similaires à Vancouver. Bon pas autant tout de même, nous les "Gens du Sud" on est toujours dans l'exagération et la surenchère. Vous connaissez cette hystérie autour de la neige chez nous?! Mais oui, on appelle ça l’apocalypse ! Tout est vide, les routes, les bus scolaires, les écoles et les rayons des supermarchés. Cela en devient drôle.

 

La veille, le mot « neige » était sur toutes les lèvres, dans toutes les discussions, les applications météo sans cesse mises-à-jour. Et pour cause, cela fait des années qu’il n’a pas neigé ici. Les enfants étaient excitées et les parents eux, très inquiets. Contrairement au reste du pays, personne n’a de pneus à neige.

 

"On est sur la côte Ouest ici! Comme Seattle, San Francisco et Los Angeles. J'en ai rien à faire de tes pneus à neige!"

 

Au réveil, tout était blanc. Tout était calme. C’est dingue comme la vision d’un paysage enneigé peut émerveiller... de 7 à 77 ans.

« Attend mais il est quelle heure ?! 8h ?! Pourquoi il n'y a aucune voiture?!»

Je découvre à travers la fenêtre, une rue vide. Étrangement vide. Aucune voiture ne roulait. Je me suis tout d’abord demandé si la route était barrée à cause d’un tournage ou d’une manifestation mais en fait non, c’était simplement à cause de 3 flocons. Vraiment, les gars ?! Vancouver c’est une ville maritime, un grand port, des belles plages avec des centaines de palmiers à la clé. De la neige dans ce petit paradis et c’est le BORDEL.

 

Je me connecte à Internet et découvre à ma grande surprise que le campus Universitaire de UBC est fermé. Ah oui, là ça ne rigole plus. Moi qui me moquait des Bus Edgar… et du lycée Ventadour. En une des chaines Info "Neige à Vancouver"... Sérieusement ?!

Des correspondants disséminés un peu partout en ville, des interviews avec des passants frigorifiés et des prévisions météo disséquées minute par minute. Sur mon compte Facebook, Lulu m'alerte sur la perturbation des transports en commun, Charlotte m'avertit qu'elle finira plus tôt car son entreprise ferme de peur que la neige ne les immobilisent... C'est une blague?!

Et pas moins d'une centaine de photos de "Downtown sous la neige" sont postées sur mon mur d’accueil Instagram (en plus de la mienne, bien évidemment.)

 

Un NEIGE-GATE.

 

Toutes ces réactions dans l'un des pays considéré comme le plus froid au Monde. N'est-ce pas un peu exagéré?!
Comme me l’a dit un ami :
« Au simple mot NEIGE les Vancouverites sont désemparés. »  C’est ce que j’ai pu observer dans les rues, les plus « kamikazes » d’ entres eux avaient:

- leurs parapluies (Drôle d'idée….mais oui, pourquoi pas.)

- leurs bottes de pluies (Je me suis sentie moins seule d'un coup…!)

- leurs visages agacés face aux flocons de plus en plus gros s'écrasant sur leurs nez tout gelé...

 

Si leurs voisins les verraient, ils rigoleraient. Avec des villes comme Snag (Yukon) ou Eureka (sur Île d'Ellesmere - Territoire du Nord Ouest) on est HORS - COMPETITION ou carrément sur le banc de touche ! Face au reste du Canada, disons le clairement, on est des petits-joueurs! Mais le pire dans cette histoire, c’est que ce jour-là, il a neigé à peine 10cm.

 

Vous avez dit drôle ?!