© 2016  ANDREA SAUNIER. All rights reserved

Choc des Cultures # 3 : Vancouver et son décalage horaire. 

Ecrit avec amour et humour le 20.12.2016

Dans la vie, tout est une question de rythme.

Vivre à Vancouver c’est avoir un autre style et un autre rythme de vie.

Je ne parle pas seulement de l’Anglais, des Burgers et du Yoga. Non. Je vous parle du verre de vin à 15h, du tacos à 17h, des soirées à 19h et du Black Out à 2h00 du mat. Quand on compare le "Lifestyle" des Vancouverites à celui des Français il y a là, un vrai un décalage Horaire. Après plus de 4 mois d'installation, je ne me suis toujours pas adapté à leurs styles de vie. Encore trop Française.

Ici, tout se vit très tôt.

Ils préfèrent boire du vin à l'heure du thé, manger salé au moment du goûter, danser en tout début de soirée et s'endormir les weekends avant l'arrivée de la rosée. Attention, ceci n'est pas une généralité.

 

VIN ou CAFÉ.

 

 

« Sorry, but it’s closed now. »

 

Je regarde ma montre, il était 16h50. Ce n’était pas le seul Coffee Shop à fermer à 17h. Non, mais ils sont sérieux ?! Vraiment ?! C’est précisément à cette heure de la journée que j’ai envie de me poser avec un thé et un cookie. En France l’heure du goûter, elle est sacrée ! Personne ne fait l’impasse. Même toi, je le sais. Mais c'est quoi leur problème?!

Je me suis calmée et puis plus tard, j’ai compris. Le Happy Hour démarre à 15h. Oui, vous avez bien lu, 15h!!! Complètement fou, non ?! Qui a envie de boire de l’alcool à ces heures-là, à part les piliers de bar ?! Eh bien en fait, pas mal de monde. Ils s’assoient au bar ou rejoignent des amis pour trinquer. Ce sont ni des chasseurs, ni des alcooliques. Ils sont comme vous et moi, heureux de passer un moment un verre à la main te faisant culpabiliser avec ton cappuccino tout chaud. 

 

Je comprends donc qu’à 17h la pause thé ne soit plus vraiment d’actualité. Et le cookie non plus. La semaine dernière, j’avais finis de travailler sur un projet avec une amie tout en buvant une bière et vous savez quoi ?! Il était à peine 16h30. Pauvre de moi.

 

SALÉ ou SUCRÉ.

 

C’est vrai que lorsque j’ai quitté la France, c’était encore l’été. Les dîners ne commençaient jamais avant 22h. On prenait le temps de boire l’apéro pendant que nos brochettes et fromage de chèvres cuisaient tranquillement.

J’avoue que j’ai eu un choc lorsque ici j’ai vu des personnes commander à manger à seulement 17h. Non mais la question, c’est comment est-ce que tu peux avoir faim à cette heure-là ?! Aujourd'hui, je ne comprends toujours pas. Il y a quelques semaines, j’ai été confrontée à cette question lorsqu'une amie m’a envoyé ce message :

« Soirée vin et fromage à la maison ce soir. Peux-tu t’occuper du fromage ?! »

« Oui bien-sûr ! À quelle heure on se retrouve chez toi ?! 20h ?!

« Je pensais plutôt à 17h ! »

Ce n’était pas une blague, ni la faute du correcteur d’orthographe de l’iphone. Elle m’a bien invitée à déguster du camembert et boire du vin rouge en fin d’après-midi. L’heure à laquelle normalement, je bois un Chai Latte avec une mandarine (enfin ça c'était avant, en France!). Le monde à l’envers quoi. A chaque fois que je rentre chez moi, je remarque que les restaurants sont déjà pris d'assaut. Manger tôt n'est pas un mythe mais bien une réalité. Dur à croire mais tellement vrai.

Et un Burger au goûter, un! Avec ou sans chocolat chaud?! ...

 

Cette soirée-là, j'avoue, je me suis retrouvée avec un verre de vin rouge à la main à tartiner le dernier bout de roquefort à seulement 17h30. Mon estomac n’a pas tout compris et ma tête non plus car à 19h, j’étais déjà saoule.

 

DANSER ou RONFLER.

 

"La soirée de tes 30 ans commence à 21h?! Tu ne veux pas commencer à 18h?! Tu sais qu'à cette heure-là, on est déjà couché!"

Elle me l'a dit en rigolant mais je savais que cela était vrai. Pas de honte à me dire qu'un samedi soir à 22h à Vancouver, on a déjà un pied dans son lit. Désolé les gars mais je ne fête pas mes 10 ans avec un clown et des carambars, ce n'est pas un goûter d'anniversaire, bordel! À 18h, je serais encore en train de toaster mon pain de mie grillé en me mettant la pression pour ne pas être en retard, car finalement je le serais. Comme toujours.

Combien de fois pour une soirée, j'ai été invité à venir pour 18h ou max 19h. On est d'accord, une soirée ne commence jamais avant 21h?! On le sait d'avance, si on note 20h, tout le monde sera là à 21h. Être en retard, c'est chic (je ne sais pas qui a encore inventé cette connerie!) 

Ici à 19h, on s'enflamme dans le minuscule salon d'un ami ou sur le Dance floor d'un bar sans problème. Ridicule?! De toute façon à cette heure-là, tu t'en fous car tu es déjà bien pompette.
 

DORMIR ou... DORMIR.

 

On ne va pas se mentir, Vancouver n’est pas réputée pour être une ville très fun. « Si tu veux faire la fête, prend l’avion et file sur Montréal ! »

 

En  même  temps,  je  n'ai  jamais  été  un  oiseau  de  nuit,

je  n'ai  qu'une  envie,

ma  couette  passé  minuit.

 

Vivre à Vancouver me donne l'impression d'être une vraie fêtarde qui n'en a jamais assez. Et pour cause, à 3h00 du matin c'est la fin. Fin de soirée, boîtes fermées et couple formés. Triste. Oui vous l'avez dit! On est bien d’accord qu’un samedi soir à cette heure-là, on ne sait pas encore exactement ce qu’on va faire ?! Dilemme : Rejoindre des amis à l’anniversaire de Ben ou sortir en boîte avec les filles ?! À Vancouver à 3h00 du matin, les soirées se terminent et les clubs s’apprêtent à fermer leurs portes.

What ?!!!

Vous l’aurez compris ici, les nuits de folie sont assez courtes. C’est assez déroutant car c'est à ce moment là que tu te mets dans l’ambiance, la musique est bonne, la piste est noire de monde, l'osmose et l'euphorie sont bien présentes elles aussi. Plusieurs fois, je me suis posée cette question : « Dois-je payer l’entrée alors que le club ferme dans 1h ?! » Je vous rassure à chaque fois, j'ai foncé.

Lors de la soirée Wreck Beach à 2h30 du matin, j’étais prête à danser encore toute la nuit. Pas l’organisateur. À 2h45, la salle était vide.

Quand on y réfléchi, tout est parfaitement en adéquation avec leurs styles de vie:

- 15h : Happy Hour

- 17h : Repas

- 19h : Début de soirée

- 22h : Boite de nuit

- 2h : Saoule dans un taxi en route pour son lit

 

- Dimanche matin à 7h: Yoga... OU pas.

... Un autre rythme de vie, je ne vous l’avais pas dit ?!