© 2016  ANDREA SAUNIER. All rights reserved

Week # 5 : Quotidien d'une Girlboss. 

Ecrit avec amour et humour le 27.05.2017

Une

GIRLBOSS

c'est quoi?!

" Une fille qui est en charge de sa propre vie. Elle obtient ce qu’elle veut parce qu’elle travaille pour cela.

Elle prend le contrôle et accepte les responsabilités. En deux mots, c'est une combattante ! " 

Suis-je une GIRLBOSS ?!

Je suis une GIRL , je suis en train de devenir une BOSS. En tout cas, j'essaie avec des hauts et des bas. Rien n'est simple lorsque tu prends le contrôle de ta vie de l'autre côté de l'Atlantique. Il n'y a pas de barrières sauf celle que tu te créer, il y a pas de murs sauf ceux que tu imagines. Allez, donnez moi un marteau que je démonte tout ça.

 

J'ai toujours été une fille avec très peu d'appétit. Mais ça comme on dit, c'était avant.

 

A Vancouver, j'ai faim.

Toujours faim.

Faim de pain, faim de projet. J'ai atterris dans cette ville, ne sachant pas que je pourrais y goûter. Goûter à ce délicieux sentiment de faire ce que j'aime et de pouvoir en vivre. Je suis souvent affamée et très peu rassasiée. Il m'en faut toujours plus. Mon frigo est lui, très souvent vide mais pas mon inspiration. Les idées sont plus présentes dans ma tête que les conserves dans mes placards.

 

Ne m'appelez pas Causette.

Je suis Andréa, jeune cinéaste et photographe installée dans le quartier d'English Bay et Directrice Artistique de l'agence de Relation Publique, CATWALK PR & Creative.

 

LUNDI

Je ne sais pas vous, mais je déteste les lundis matin. Spécialement, ceux qui commencent tôt et qui te font généralement oublier ton délicieux weekend.

#amortleslundis

 

Pas trop vite, ni trop rapidement, l’odeur du café envahit mon petit appartement ainsi que la nouvelle chanson d’Harry Styles. Mes cheveux sont aussi emmêlés que mes idées. Mes Lundis servent souvent et surtout à cela : Poser sur papier toutes les choses à faire de la semaine. Accoucher de ses idées et lister les impératifs demandés.

 

Durée du trajet Maison – Bureau : 5 secondes.

Je dois dire que cela est assez cool de travailler depuis son salon. Surtout quand sa Co-Worker vit à l’étage au dessus et qu’elle te rejoint en pyjama avec son désormais légendaire « Bon matiiiin ».

 

" As-tu lu tes mails ?! Le tournage est confirmé vendredi après midi. "

" J'ai trouvé hier soir un client potentiel. Je vais leur envoyé un mail. "

" Il faut aussi qu'on finalise le contrat. "

" J'ai reçu un texto hier soir mais non, je ne lui réponds pas tout de suite... "

" As-tu gravé les DVDs que l'on doit envoyer aujourd'hui? "

 

  • Horaire de tournage à confirmer

  • DVD à graver

  • Montage des six vidéos à finaliser

  • Interview à programmer

  • Répondre aux mails (en Anglais ce qui veut dire 1h30 de temps !)

  • Retouches photos

  • Moodboard pour shooting semaine prochaine

  • Contrat à finaliser

  • Faire le....

  • Synchro........

  • Demander à...........

 

"....Bon, tu penses que je peux répondre à son texto maintenant?!

 

MARDI

9h.

« Alors comment s’est passé ton date hier soir ?! »

Au menu du Brunch:

Debriefring de Lulu servi avec le Bacon addictif de Marika. Un mardi matin comme je les aime. C’est vrai, les potins sont meilleur assaisonnés de sirop d’érable.

"Quoi, il ne t’a pas embrassé ?! Mais what ?! Pourquoi ? Vous êtes parfaits tout les deux ?! Faut arrêtez d’être timide et foncer ! .... Putain mais les mecs ici, je ne les comprendrais jamais… Bon, qui veut le dernier pancake ?!"

 

15h.

Deux semaines de montage intensives, à essayer, effacer, réessayer, synchroniser, tester, envoyer et enfin valider. A t t e n d s ! " Non, ce titre n'est pas centré! " " Je suis pas sûre de cet effet?! " " Et le ralentit, ce n'est pas un peu trop?! "

Mon perfectionnisme me tuera. Il me fatigue déjà. Et pas que moi.

 

20h.

Serait-ce notre briefing de ce matin qui nous donne des envies de comédies romantiques ? Je monte chez Marika et m’écrase sur ces canapés tout doux à fantasmer à ma future destinée sentimentale.

 

MERCREDI

7h.

Basket au pied et marque de l’oreiller sur mon visage à peine réveillé, je descends jusqu’au bord de mer, longeant les immeubles encore endormis et fleuris à souhait. La mer est calme mais pas le son de mon Ipod. Le beat du son VS le beat du cœur.

 

18h.

C'est un peu la honte, c'est vrai mais je crois que je suis en train d’exceller dans la « danse du buste ». Tu sais, cette danse où assise dans ta voiture, dans ton bain ou comme moi devant ton ordinateur, tu te crois l’espace d’un instant sur la piste de danse et oui, tu bouges JUSTE et SEULEMENT le haut de ton corps sur le rythme…. Et tu chantes en playback, bien évidemment. Les retouches photos, c'est en rythme et en Yoga Pants qu'elles s'exécutent.

 

21h.

Victoire! Marika décroche un interview sur la chaîne CBC pour sa cliente.... Et si on allait fêter ça?!

 

JEUDI

8h.

Rêve : Petit déjeuner à la Française sur la terrasse ensoleillée de Cornillon avec du pain de campagne + beurre salé + confiture maison + thé Mariage Frères.

#petitdejeunerparfait.

Réalité : Ouverture du frigo sur les cornichons oversize et le brocoli tout mou.

#maremaremare

« Je suis censée le recevoir quand mon chèque déjà ? »  Andréa, il va falloir arrêter de sous-évaluer ton travail et te vendre à moindre coup, sinon L’ANXIÉTÉ va prendre le pas sur ta CRÉATIVITÉ.

#laconfianceensoicestpourquand?

 

16h.

« Ils ont adoré. »

Charlotte euphorique m'envoie des dizaines de messages sur mon portable. « Ton travail les a impressionnés. Ils sont très satisfaits du résultat. Ils étaient loin d’imaginer ça. Andréa, bravo ! »

Voilà.

C’est aussi simple qu’un texto. Ce matin, je n'ai pas petit-déjeuné mais je suis rassasiée. La satisfaction d'un travail bien fait et apprécié me nourrit et me donne de l'énergie. Les compliments et les encouragements valent toujours mieux que des burgers et Donuts.

 

22h.

Se faire du bien. C'est auprès de Terrence Malick et son nouveau film "Song to Song" que j'ai choisi de prendre du plaisir. Son travail est une source d'inspiration inépuisable.

#extasecinematographique

 

VENDREDI

10h.

Facebook est en feu. Kim Kardashian a partagé le défilé de la Designer que CATWALK représente.

« Kim Koi, déjà ?! »

Euphorie sur les réseaux sociaux mais pas dans nos bureaux. L’équipe de communication d’une fille aux fesses célèbres partage un post sur Facebook et on devrait faire un Champagne Shower à 10H du mat ?!

Très peu Catwalk Pr & Creative... Mais ne vous méprenez pas, on sait déjà comment on va fêter ça.

 

12h.

" Les garçons sont en ville ce soir, tu nous rejoins après ton tournage ?! "

" Hum…. Non, je ne sais pas trop, je vais être fa….. "

" …. Non, mais je ne te laisse pas le choix de toute façon ;) "

"... En plus de ne pas finir en transpiration, il va falloir aussi que je sois aussi chic! "

#payetaviedecelibataire

 

14h.

Batterie chargée et queue de cheval soignée, me voilà en route pour le shooting. J’avoue, j’étais aussi stressée que le jour de mon BAC ou de mon dernier date. Filmer, être à la hauteur, capter les émotions, savoir se déplacer dans l’espace, ne rien perdre de la beauté des mouvements et de la sensibilité des regards. Ce n’est pas des camions que je m’apprête à shooter mais des danseurs. Des petits rats de l’Opéra. On pourrait voir ça comme un énième film promotionnel sur une école de danse mais je ne vois pas mon travail de cette manière. Le commerce ne m’intéresse pas, la pub encore moins.

« Andy, tu te prends pour Darren Aronofsky ?! »

Ce projet est le plus gros que j’ai signé jusqu'à présent. Six vidéos sur la danse. Qu’il y a t’il de plus beau que de filmer les corps des danseurs en mouvement ?! Leurs dos, leurs cous, leurs mains, leurs pieds, leurs jambes affinées et leurs visages concentrés.

Un délice.

Je ne suis pas Darren, je ne filme pas Nathalie Portman mais qu’est ce que je prends mon pied. Oui c’est vrai, j’aime mon métier.

 

SAMEDI

8h.

« Hier soir, ton accent Frenchie a eu du succès. »

« Bon, c’est quand la date du mariage ?! Suis pressée, je viens de fêter mes 30 ans ! Je n'arrive déjà plus à cacher mes ridules autour des yeux. »

« Tu as déjà choisi ta robe ;) ?! »

« Mais bien sûr. Tu me connais mal. J’ai déjà TOUT un tableau Pinterest dédié au mariage ;) ! »

 

13h.

Le shooting Mode avec notre Designer Italien est repoussé à la semaine prochaine. Il serait temps de travailler sur le MoodBoard et les différents lieux de shoot prévu. Je parcours les pages internet et celles des livres empruntés à la bibliothèque.  

Très envie d'une mannequin posant au milieu d'une Street bondé, sur un rooftop, près d'une voie ferré, contre un mur taggé ou dans la pénombre d'une black haley.

Ces préliminaires m’ont bien chauffé, on shoot quand déjà ?!

 

19h.

Wine Time.

Installée devant nos ordinateurs comme deux geeks, on fête notre samedi soir avec notre vin Blanc preféré. Qui a dit qu’il fallait sortir pour trinquer ?!

 

DIMANCHE

11h.

Facetime et œufs au plat. Matinée chargée en émotion et protéines. Ma Deadline se rapproche de plus en plus et le travail est loin d’être fini. Une douche plus tard, Final Cut apparaît sur mon écran.

 

15h.

Pas d’inspiration. Essayer mais ne pas aimer. Surfer sur youtube et regarder. Y revenir et comprendre ce qui ne marche pas. En fait non, ce n’était pas ça. Et cette musique ?! Pourquoi ?! C’est elle qui ne se synchronise pas. C’est nul, cela ne sert à RIEN de continuer. Putain, c'est  i-r-r-e-g-a-r-d-a-b-l-e!

STOP

Sortir et prendre l’air.

D A T E R avec la mer tout en buvant son Chai Latte.

P R O F I T E R de la belle énergie de Vancouver ensoleillée.

R E S P I R E R et relativiser.

 

01h.

Je regarde l'heure et je n'ai aucune envie de m'arrêter de monter. Je me suis enfin reconnectée, qu'importe l'horloge, il n'y pas d'heure lorsqu'on est inspirée. 

 

Attends, mais on est quel jour déjà ?!