© 2016  ANDREA SAUNIER. All rights reserved

Story # 21 : Le jour où j'ai compris pourquoi il n'arrivait pas. 

Ecrit avec amour et humour le 07.07.2017

Dans cette ville

où la plupart des inconnus se surnomment

« my love »

je ne l’ai pour ma part pas encore

 

rencontré.

Le Love.

Big Love

Mon Love.

Est-il coincé au fond des bois?! Ou son cheval blanc s’est transformé en steak saignant?! 

 

Je vous rassure, Vancouver regorge de mecs. Toutes les nationalités. Tous les styles. Tous les types. Un vrai nid d'aigle. Un vrai élevage de pur sang. Les rencontres se font aussi facilement qu'une sortie en famille au Zoo les jours fériés. 

 

Depuis mon arrivée, les dates se sont enchaînés mais visiblement pas les histoires.

Ils n'avaient qu'une nuit à me proposer, je leurs ai répondu que c'était sympa de les avoir rencontré. Next. Merci. Bonsoir. J'ai passé l'âge du plaisir d'un soir, j'aimerai maintenant souscrire à un abonnement illimité, s'il vous plaît. 

 

J'appréhende ce retour en terre natale, où la seule question que tout le monde me posera, le sourire strident et la curiosité aiguë ce sera :   

" Alors, les amooooooooooooooooours?! " A laquelle je rêverais aussitôt de répondre :  " A défaut de me faire sauter l'espace d'une soirée contre un mur ou le plancher, je n'ai pas trouvé chaussure à mon pied. Désolée. " 

 

Mais non non, je suis une fille trop bien élevée pour dire cela mais en même temps pas assez pour mentir en répondant :

" Rien d'intéressant. Tu sais, je préfère me consacrer sur ma carrière."

On l'a connait toute cette fausse raison n'est ce pas?! En quoi l'amour d'un homme peut il nuire à ta carrière?! 

 

L'amour te porte, il ne fait que t'élever et t'inspirer. C'est Disney World, clairement. 

 

Alors finalement, la seule question qu'il faut se poser c'est celle ci: Qu'est ce qu'il me manque pour attirer l'homme qui aura envie de s'engager avec moi?! 

Et bien le plus important, j'ai envie de dire. La confiance. Aaaaaaaaah oui, elle...! Ça fait longtemps que je la cherche mais elle doit être elle aussi coincée dans la forêt avec mon prince charmant adoré. 

La confiance en soi, Andréa. 

Je pensais qu’en m’envolant loin de… quoi, de moi même?! Je prendrais enfin confiance en moi, en la femme que je suis. Mais non je dois l'avouer, c’est aujourd’hui bien pire qu'avant. J’ai fêté mes 30 ans et pourtant je n’arrive toujours pas à accepter la femme que je suis devenue. Laisser l’ancienne Andréa et embrasser la nouvelle Andy épanouie.

 

J'ai échoué. Et je déteste ça. 

 

Comment arriver à trouver l’amour quand on en a si peu pour soi même?! Comment devenir une femme attirante quand on ne se trouve pas jolie? Comment avoir envie de faire l'amour avec un homme alors que l'on arrive toujours pas à accepter son propre corps?!

 

Joker. 

 

Existe-il un âge pour cela ? A quel moment de notre vie a t-on confiance en soi ?!  Arriver à s'affirmer et penser " Je suis cette femme, je ne serais jamais une autre. J'accepte ce que je suis et qui je suis." 

 

Je ne demande pas à devenir cette fille arrogante, qui s’aime tellement qu’elle ne voit plus le monde extérieur, mais réussir à m'accepter moi, dans mon entièreté. Je le sais, c'est en s'acceptant soi que l'homme entrera enfin dans ta vie. Pas besoin de 5 ans de faculté de psycho pour comprendre que c’est moi, le vrai blocage. J’ai construis un mur qui m’empêche de voir qui je suis réellement et qui l’empêche lui, de se pointer. Ouais, et bien on n’est pas dans la merde.

Tu provoques tout ce qu'il t’arrive. T'es célibataire, essaie de comprendre pourquoi. Dans ma tête, c’est le feu et dans ma vie sentimentale, c’est le vide. Tu parles d'un programme...  

 

L’homme arrive le jour où tu as confiance en toi. La confiance en toi arrive le jour tu acceptes qui tu es. Et le jour où tu acceptes enfin qui tu es, tu rayonnes. Tu es belle.

 

Oui, BELLE.

C'est vrai, qu'est ce qui rend une femme belle ?! La confiance en elle. (Désolé, on dirait un mauvais slogan d'une énième pub pour un parfum Féminin...). 

 

Alors c'est quoi le secret ?!

J'aimerai arrêter de me faire du mal. Arrêter de me regarder le nombril. Arrêter de me morfondre. Arrêter de perdre du temps. Je ne sais pas vous mais, je n’ai que très peu d’amour pour moi même. Enfin, très peu d'amour pour mon corps. Mon corps physique. Lui, je ne l'ai jamais aimé. On m’a appris à aimer et respecter les autres mais aimer son corps c’est une chose que je n’ai jamais réussi à faire. Je ne blâme pas mes proches, c’est simplement une histoire avec moi et MOI. 

 

Comme toutes les filles, j’aimerai tout changer.

Être quelqu’un d’autre. Devenir ce fantasme, ce « moi » imaginaire, cette fille parfaite.

Avoir ce physique irréprochable. Je ne suis jamais assez mince, assez musclée, mes jambes sont trop petites et mes hanches trop volumineuses… Je vous épargne la longue liste qui attend de passer à la caisse. J’envie mes amies qui ont un corps de rêve post accouchement et jalousent celles qui se foutent royalement de leurs kilos en trop. Elles sont belles et mon Dieu, qu’est ce que je les admire. Elles sortent, séduisent, se marient et on des enfants. Elles vivent et se foutent royalement du reste. 

 

Alors pourquoi pas moi ?! Il est peut être temps de prendre un marteau et détruire ce mur de faux semblant. Trop Exigeante et ultra sévère. Vouloir être parfaite sans se pardonner d’échouer.

Cocktail explosif.

Bombe à retardement.

Autodestruction. 

Arrête de te maltraiter et de te dévaluer, tu éloignes l'amour encore un peu plus de toi, chaque jour. 

 

Alors j'ai stoppé les pleurs et je me suis bougé le cul. Tu veux avoir confiance en toi et en ton corps?! Tu veux pouvoir être libre d'être qui tu es ?! Etre fière d'être toi, cette femme là?! 

 

Commence déjà par en prendre soin. Et cela a démarré avec le sport. J'avoue, cela peut paraitre complètement cliché c'est vrai mais pour moi, c'est là où tout à vraiment démarré. J'ai pris le pas sur le physique et la liberté d'être, à suivi. On peut le dire, j'ai pris le dessus sur mon corps avant que l'on me monte dessus (Mauvaise blague, j'avoue.)

Restons sérieux, deux minutes. 

J'ai repris le pouvoir et l'épanouissement qui va avec. S'écouter, se dépasser et doucement commencer à s'apprivoiser.  En plus de changer physiquement, serais-je en train d'évoluer en tant que femme ?! Évoluer dans ma façon de vivre, dans ma façon de penser ?! Ne plus se questionner mais réussir désormais à trouver ses propres réponses?! Sa propre vérité ?!

 

Le chemin vers l'acceptation de soi est long. Ne serait-ce pas là, le chemin de toute une vie ? 

 

Alors oui ne t'inquiètes pas, je sais que tu trouves le temps long mais j'arrive.... t’apporter la lumière dont tu as besoin dans la pénombre de la forêt (et de l'eau pour ton pauvre cheval blanc exténué) car à présent, je te le dis et je te l'écris   my love, je suis prête à t'accepter.