© 2016  ANDREA SAUNIER. All rights reserved

Story # 2 : Le jour où j'ai rencontré Sven. 

Ecrit avec amour et humour le 06.09.2016

L’année dernière,

à la même période,

j’étais déjà à Vancouver.

...Mais comment ça ?!

Oui pour ceux qui ne le savent pas, j’avais pris la décision de partir avec un Visa touriste d'une durée de 4 mois. Objectif:

Découvrir la ville et les nombreuses opportunités qui s'y trouvent.

 

Et quand tu pars seule dans une ville où tu ne connais personne, tu essaies de trouver le meilleur plan d’hébergement possible : Colocation, location d’une chambre chez l’habitant ou peut être même un petit appartement.

C’est vrai, j’ai passé beaucoup, BEAUCOUP de temps sur les sites Airbnb et Craiglist. Des journées entières... J’en ai vu des maisons cosy avec des locataires aux sourires sympathiques qui te donnent envie de boire une bière en leur compagnie sur leur jolie terrasse. Mais vu les prix exorbitants qu’ils affichaient, je ne pouvais malheureusement m’offrir qu’une semaine chez eux…

 

Et puis un matin, je suis tombée sur sa photo.

Il s’appelle Sven, il est blond et vit près de Downtown. L’annonce disait : « Best  place  in  Vancouver »

Au premier abord, le prénom de Sven m’a fait penser au personnage du rêne dans la Reine des Neiges. Je pense que comme lui, il doit aussi avoir des origines Nordiques. Heureusement pour mon budget, son prix de location était aussi attractif que l’était son sourire. Alors, OUI j’ai appuyé sur le bouton « contacter » et je lui ai envoyé un message.

À peine quelques heures plus tard, j’ai eu une réponse. Il était enchanté de me recevoir chez lui, me disant qu’il avait plein de bonnes adresses à me donner et un vélo à me prêter. Il a tout de suite été hyper « friendly ». Puis il m’a confirmé que Vancouver était une ville où beaucoup de films se tournaient, qu’ils connaissaient des personnes qui étaient eux aussi techniciens dans le cinéma.

 

… vous  en  pensez  quoi ?!  Oui, c'est  ça  trop  beau  pour  être  vrai,  non ?!

 

J’avoue que sur le coup, je me suis dit :

« Ok, c’est un faux compte. C’est une fausse photo de profil, une fausse annonce et le mec derrière son ordinateur fait tout pour m’appâter. » Je n’étais pas très sereine, n'arrivant pas à croire qu’une personne que je ne connaissais pas, pouvait être aussi gentille et ouverte avec moi. J’ai réfléchi sur le fait que je partais seule dans une ville où tout était nouveau pour moi, qu’il fallait que je fasse attention et pas n’importe quoi.

Aimer l’aventure oui, mais être prudente aussi.

 

Alors, j’ai envoyé sa photo à mes amies pour avoir leurs avis.

« Il est canon, c'est qui ce gars... ?! »

« Mais il a quel âge ?! »

« Tu me promets, tu mets des capotes ! »

« Oulala, il a une tête bizarre non ?! »

Ça n’a pas arrangé les choses, ni même mis de l'ordre dans mon esprit, bien au contraire! Merci les filles ;)

 

Et puis, quelques jours plus tard, il m’a demandé de faire un Skype. Avec le décalage horaire, c’était soit tout de suite, soit demain. Étant assez pressée de trouver une chambre, j’ai filé direct dans la salle de bain pour m’attacher les cheveux, mettre du mascara et un peu de rouge à lèvres. Même si je sais que plus tard, il me verrait en pyjama le matin au réveil avec une gueule de bois, il fallait qu'aujourd’hui, je fasse une bonne première impression.

Et ça était le cas, la première chose qu’il m’a dite quand il m’a vue : « Ooh, tu es jooulie ». J’ai souri, mais ça ne m’a pas rassurée. Pas du tout, en fait...

... et  mais  qu’est-ce  qu’il  croit ?!  Que  je  vais  arriver  et  sortir  avec  lui  direct ?!  Que  je  cherche  un  Canadien  pour  me  marier  et  avoir  mes  papiers?!

 

Bon…...

Je me suis calmée et on a commencé à parler… En Français ?! Ah bon, Sven tu parles Français ?!!

« J’ai fait mes études à Québec, alors oui je parle Français. Je pouvoir pratiquer avec toi, je suis content» … Euh, moi pas vraiment.

Surtout que j'ai choisi la Colombie Britannique pour améliorer mon ANGLAIS! Il m’a fait rire, il m’a montré l’appartement dans les moindres détails, j'ai essayé de lui parler en Anglais et je l'ai fait rire avant de lui confirmer enfin ma venue chez lui.

 

Spontanéité ?!

Coup de folie ?!

Après un simple appel en Skype, j’ai su et vu que ce mec était génial. Le feeling, ça ne s’explique pas. Aujourd'hui, je peux vous confirmer que je ne me suis pas trompée.

Voici les 5 souvenirs parmi tant d'autres qui ont rendu mon séjour CHEZ lui et AVEC lui inoubliable :

 

12 Septembre 2015 : Pour mon premier weekend à Vancouver, il a toqué à la porte de ma chambre avec un petit déjeuner tout prêt : Pancakes, fruits et œufs brouillés.

Puis, la journée a tout aussi bien continué avec une belle randonnée et une soirée entourée de ses ami(e)s.

 

24 Septembre 2015 : Grâce à lui ce jour-là, j’ai assisté à un cours de Français dans son école où j’ai pu répondre à toutes sortes de questions posées par plus de 30 élèves attentifs.

Expérience magique.

 

20 Novembre 2015 : En cadeau d’anniversaire, il m'a offert mon premier billet pour aller voir un match de Football Américain. C’est vrai, je n’ai rien compris aux règles mais ce n'est pas faute d’avoir essayé de m’expliquer !

 

5 Décembre 2015 : Ce soir-là, j’ai eu la chance de passer la soirée à flâner dans un jacuzzi sur le rooftop d’un hôtel cinq étoiles. Merci à son Pass et sa "débrouillardise" désormais légendaire !

 

11 Décembre 2015 : Il m'avait dit de l'attendre avant d'acheter les places pour le concert de Muse. Il avait raison, je les ai vu pour moins de 15 Dollars!

 

Et puis, la dernière semaine avant mon départ, j’avais préféré passer la nuit dans une autre chambre que la mienne. Quand je suis rentrée le lendemain matin, la première chose qu’il m’a dit en me voyant ouvrir la porte de l’appartement :

« Hey,  mais  où  étais-tu ?!  J’ai  failli  appeler  la  police ! »

 

À ce moment-là, j’ai compris qu’il n’était pas seulement l’homme qui me loue une chambre mais qu’il était bel et bien devenu un ami.

Bon c’est vrai, j’avoue qu’il n’est pas parfait, il s’éclate à regarder les épisodes de la série «  Happy Days » le soir en rentrant du boulot… et m’a fait croire dès le premier jour qu’il avait à peine 39 ans…

Mais que dire, c’est un homme après tout, non ?!