Nouvelle : A toutes les femmes !

Ecrit avec amour et humour le 08.03.2020

A toutes les femmes. Toutes les femmes qui font partie de ma vie, qui l’ont traversé et à toutes celles que je n’ai pas rencontré.

 

Elles ont toute à leur façon une place dans mon cœur. Il y a celle qui ont posé leurs valises, d’autres qui n’osent pas rentrer et d’autres qui claquent la porte en partant. Quelque fois je me prends à les détester. A ne plus vouloir leur parler. A ne plus les supporter. A les jalouser. A ne plus les fréquenter. Mais non, jamais. Jamais, je n’ai jamais cessé de les aimer. Car rejeter les femmes autour de soi, c’est avant tout perdre de l’amour que l’on a pour soi. Ne plus avoir de la compassion pour la femme qui résonne en toi. Ne laissons pas la place à ces sentiments amers lorsque l’on peut bâtir des amitiés, des relations d’amour plus que sincère.

 Car c’est avec toute ces femmes que je me sens le plus proche de moi. La connexion à soi. C’est en m’éloignant d’elle que je m’éloigne aussi de moi. Et ce comportement me rend triste parfois. Cela me rend triste la plupart du temps. Il est donc temps d’arrêter mais plutôt célébrer ! Alors oui, todays is the D-DAY.

Mais qu’est-ce que l’on doit célébrer ? Notre force ? Celle d’être en vie ? Le pouvoir que nous avons sur le monde ? L’amitié. L’amour entres femmes. La maternité. La sororité. Les femmes qui m’entourent sont bien plus puissantes que toutes les plus grandes armées du monde. Elles détiennent une force qu’aucun homme ne taira. Même pas avec la force de ces bras. Cette force, c’est le rayonnement. Aucune ombre n’assombrira le pouvoir de chaque femme dans ce monde-là.

 

Vive les femmes. Vive toi.

© 2016  ANDREA SAUNIER. All rights reserved